Le « Game Changer » – Partie 2 : Automatisation du processus de recrutement

| Malik Aibache
Intelligence Artificielle, Future of Work

Dans le deuxième volet d’une série en trois actes, Recruitment Game Changer s’intéresse aux façons dont la technologie peut rationaliser le processus de recrutement et le rendre moins stressant pour les recruteurs comme pour les candidats.

Si vous ne l’avez pas encore fait, nous vous invitons à lire la première partie en cliquant ici.

Que faut-il faire pour être prêt à recruter à tout moment ?

De nombreux recruteurs internes ou cabinets de conseil en recrutement sont habitués à devoir pourvoir un poste vacant dans l’urgence. Devoir remplacer quelqu’un qui a subitement décidé de démissionner d’un poste clé ou combler un déficit de compétences en urgence peut, dans le pire des cas, entraîner des erreurs de recrutement.

Nous savons tous qu’il vaut mieux ne pas recruter du tout plutôt que d’embaucher le mauvais candidat ; un message qui est parfois dur à entendre pour les fonctions métiers. Les RH et les recruteurs sont pressés d’agir vite et bien !

En pareilles circonstances, il arrive souvent que les recruteurs passent leurs dossiers au peigne fin, analysent des centaines de profils et de CV afin de trouver la perle rare, et contactent les candidats pour savoir s’ils sont intéressés et éventuellement disponibles. Il faut savoir que ces dossiers deviennent vite obsolètes et qu’ils peuvent être stockés dans des systèmes dont les fonctions de recherche laissent à désirer.

En supposant que les candidats potentiels identifiés daignent répondre un jour, le recruteur doit ensuite effectuer un suivi plus détaillé, pour au final voir les candidats éventuels renoncer après s’être parfaitement renseignés sur les caractéristiques du poste. Le vivier de talents se tarissant, les candidats restants devront passer par un processus de qualification rigoureux.

En attendant, plusieurs jours voire semaines se sont écoulés. Le directeur du recrutement trépigne d’impatience et le recruteur voit sa frustration augmenter.

Automatisation de la prospection active

Il existe un moyen plus efficace de recruter dans des délais très courts. L’automatisation du processus de recrutement en optant pour une utilisation stratégique de l’IA peut aider les recruteurs à constituer et conserver une réserve de candidats qualifiés.

Les assistants recruteurs intelligents peuvent échanger activement avec les candidats aussi bien actifs que passifs de sources internes et externes avant même que l’entreprise n’ait besoin de recruter. En engageant une conversation naturelle, ces assistants tiennent les profils à jour et leur proposent même des offres d’emploi.

Les chatbots de recrutement peuvent tenir les candidats passifs « sous le coude » en effectuant un suivi permanent. En travaillant discrètement en coulisses, votre recruteur intelligent permet de garder le lien avec le candidat sans le moindre effort et de façon non intrusive.

Lorsqu’un nouveau poste s’ouvre, vous pouvez rapidement identifier les candidats qui sont prêts à changer de poste et qui répondront le mieux aux exigences du poste.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont l’automatisation du sourcing accélère et améliore le processus de recrutement, nous vous invitons à lire notre troisième article.

Related Reading

View All Blog Posts >>
[name="fontana-submit"]
[name="fontana-submit"]
[name="jackson-submit"]
[name="jackson-submit"]